Contribution au Projet Régional de Santé 2018-2028

2 mai 2018
Contribution au Projet Régional de Santé 2018-2028

Le CESER considère que l’accès à un système de santé efficient sur tout le territoire régional est un enjeu majeur.
Pour le CESER, les moyens financiers affectés au PRS 2 doivent réellement être à la hauteur des ambitions. De plus, une coordination de l’ensemble des politiques publiques sera nécessaire.
La réussite du PRS 2 dépendra également des moyens humains qui y seront dédiés (qualité de vie au travail, formations …). A cet égard, il semble essentiel d’agir sur la démographie des professionnels de santé tant en termes d’effectif que de répartition.
Par ailleurs le CESER propose de participer à la construction des indicateurs d’évaluation des actions menées dans le cadre du PRS 2.

> Consulter la Contribution au PRS2


La conjoncture économique et sociale dans le Grand Est et ses territoires #8

2 mai 2018
La conjoncture économique et sociale dans le Grand Est et ses territoires #8

Les conditions de reprise économique réunies en France et en Europe trouvent leur traduction dans la région Grand Est. L’indicateur synthétique du CESER, dépassant avec 108,5 son niveau d’avant crise, reflète cette nette amélioration de la conjoncture qu’une majorité d’indicateurs illustre désormais.
Pour autant, l’industrie, malgré une orientation favorable (haut niveau des carnets de commande et gestion adaptée des stocks) enregistre une sensible baisse de l’utilisation estimée de ses capacités de production. Cette situation contrastée dans l’industrie, conjuguant baisse de l’emploi salarié et recours massif à l’intérim, pourrait suggérer certes des métiers en tension, mais aussi vraisemblablement une évolution du modèle économique induisant une structuration nouvelle de l’emploi.

> Consulter le Tableau de bord #8


Prix Régional des Solidarités Rurales : le CESER Grand Est a rendu visite à deux lauréats Meusiens de l’édition 2017

16 avril 2018
Prix Régional des Solidarités Rurales : le CESER Grand Est a rendu visite à deux lauréats Meusiens de l'édition 2017

Chaque année, une délégation composée des membres du jury du Prix Régional des Solidarités Rurales se déplace pour rencontrer les lauréats et les structures dans lesquelles ils mènent à bien leurs actions.

Ce jeudi 12 avril, le Conseil Economique, Social et Environnemental Régional est allé à la rencontre de la MJC du Verdunois à Champneuville (55) lauréate du Prix Spécial Caisse d’Epargne Lorraine Champagne-Ardenne 2017 (7 000 €) et de l’association « Vent des Forêts » à Fresnes-au-Mont (55) lauréate du Prix Coup de Cœur EDF 2017 (4 000 €).

en savoir plus


CESER Grand Est : les premiers avis rendus par la nouvelle assemblée

23 mars 2018
CESER Grand Est : les premiers avis rendus par la nouvelle assemblée

Jeudi 22 mars, les membres de la nouvelle Assemblée du CESER Grand Est, réunis en séance plénière à Metz, ont voté leurs premiers avis destinés au Conseil régional.
À l’occasion de cette rencontre, le Président Patrick TASSIN a tenu à souligner l’importance du CESER comme espace de réflexion et d’échanges. Sur ce sujet, le Président du Conseil régional Jean ROTTNER a d’ailleurs confirmé son souhait que le CESER participe à la gouvernance régionale. C’est donc en ce sens que le CESER sera saisi des grandes questions régionales, pour se faire l’écho des préoccupations des citoyens. Car si la légitimité de la seconde Assemblée régionale est bien réelle, celle-ci doit constamment en faire la preuve…

L’intervention liminaire du Président Tassin

Deux avis ont été soumis à l’adoption de l’assemblée :

  • Avis sur le Schéma Régional de Développement du Tourisme dans le Grand Est 2018-2023
    Pour le CESER, le SRDT souffre de quelques faiblesses, notamment d’un manque d’ambition dans les perspectives de croissance (hausse de 6,5 % du chiffre d’affaires envisagée d’ici 2023, donc limitée à l’inflation). Il considère qu’il y a 2 axes à privilégier : le soutien à l’attractivité de la région et la commercialisation de l’offre.
  • Avis sur l’examen par le Conseil régional du Projet régional de santé 2018-2028
    Le CESER aurait souhaité que l’examen du PRS 2 par le Conseil régional soit plus étayé, notamment sur son rôle et sa responsabilité en matière de santé. Le CESER encourage le Conseil régional à amplifier une démarche ambitieuse et volontariste de mise en cohérence de l’ensemble des politiques régionales qui permettront d’atteindre les objectifs du PRS 2.

Patrick Tassin réélu Président de l’Assemblée des socioprofessionnels du Grand Est

17 janvier 2018
Patrick Tassin réélu Président de l'Assemblée des socioprofessionnels du Grand Est

C’est donc à Metz que se sont réunis, pour la première séance plénière de ce nouveau mandat, les 180 socioprofessionnel-le-s issu-e-s de la société civile organisée qui forment le nouveau CESER Grand Est. Désigné-e-s par Monsieur le Préfet Jean-Luc Marx, pour qui la démographie, l’attractivité économique, le changement climatique et le versant transfrontalier de la région constituent, parmi d’autres, les chantiers sur lesquels le CESER doit se positionner, les membres de la seconde Assemblée ont désormais la charge d’éclairer les politiques publiques régionales de 2018 à 2023.

180 membres, c’est 73 de moins qu’au précédent mandat, pour une Assemblée renouvelée à 44%. Un renouvellement marqué et qui accueille du changement, notamment quant à la représentation de la jeunesse, via le Comité Régional des Associations de Jeunesse et d’Education Populaire (CRAJEP), la Fédération des Associations Générales Etudiantes (FAGE) et l’Union Nationale des Etudiants de France (UNEF).
La nouvelle Assemblée progresse vers la parité. Elle compte maintenant 45% de femmes. Si ce pourcentage n’est pas encore totalement satisfaisant, il est en hausse par rapport à la mandature passée (40% dans le précédent mandat, 20% en 2013). De plus, le CESER a décidé que toutes ses instances internes seront paritaires.

Toujours répartie en quatre collèges (1er collège - réseaux d’employeurs de la région ; 2ème collège – organisations de représentation des salariés ; 3ème collège – tissu associatif du Grand Est ; 4ème collège – personnalités qualifiées), la nouvelle Assemblée formée peut désormais se pencher sur le calendrier de travail du CESER. Le prochain rendez-vous est fixé en février, pour une nouvelle plénière qui installera les commissions et groupes de travail dans leurs fonctions.

Retrouvez ici le discours prononcé par Patrick TASSIN suite à son élection à la Présidence du CESER Grand Est
Consultez ici l’arrêté préfectoral de désignation des 180 membres du CESER Grand Est, et retrouvez ici la composition du Bureau


Installation du CESER Grand Est 2018-2023

9 janvier 2018
Installation du CESER Grand Est 2018-2023

Le 16 janvier prochain, le Conseil économique social et environnemental régional Grand Est entamera un nouveau mandat de 6 ans, composé d’une assemblée de 180 membres.

Vous êtes invité•e à venir assister à la séance d’installation de cette nouvelle assemblée, au cours de laquelle aura lieu l’élection du nouveau ou de la nouvelle Président•e du CESER Grand Est.

Cette séance plénière se tiendra : Mardi 16 janvier 2018 de 10h00 à 16h00 Salle des Délibérations Julie-Victoire Daubié – Maison de la Région Place Gabriel Hocquard à Metz

L’installation du nouveau CESER s’étendra sur la journée :

Matin :
• 10h – Ouverture de séance par Monsieur le Préfet
• Déclaration des candidats à la présidence du CESER
• Votes
• Déclaration du nouveau ou de la nouvelle Président•e
• Intervention de Monsieur le Président du Conseil régional

Interruption de séance - Buffet déjeuner

Après-midi :
• 14h – Reprise de séance
• Election des membres du Bureau
• Présentation des calendriers prévisionnels de travail


Echanges transfrontaliers

18 décembre 2017
Echanges transfrontaliers

À l’occasion de cette dernière rencontre, le CESER a accueilli Monsieur Stephan TOSCANI, Ministre des Finances et des Affaires européennes du Land de Sarre, pour un échange sur le « comment » conduire des actions cohérentes et concertées pour le développement de nos territoires frontaliers. Explicitant la « Stratégie France » de la Sarre, le Ministre a insisté sur l’importance stratégique du développement d’une politique linguistique tournée vers l’apprentissage du français dès le plus jeune âge, afin de faire du français une langue vernaculaire au côté de l’allemand d’ici une génération. En matière d’éducation, il a notamment souligné la réussite des formations et filières bi-diplômantes, issues de partenariats entre régions frontalières sarroises et françaises, vues comme une véritable opportunité de mobilité européenne.
Quant à la législation transfrontalière de l’Europe, selon Stephan TOSCANI, à l’heure où 30% des européens vivent en région frontalière il est nécessaire de donner le droit aux territoires d’appliquer la législation des régions avec lesquelles elles sont frontalières, pour leur permettre de se réaliser et de remplir leur mission européenne.
Enfin, si le Ministre a jugé utile d’évoquer les difficultés et obstacles auxquels sont confrontés les territoires transfrontaliers, il a souligné la nécessité de constater également les progrès accomplis, et l’importance de ne pas sombrer dans le pessimisme. Stephan TOSCANI s’est dit très optimiste quant à l’avenir de la coopération transfrontalière, qu’il abordera plus en détail avec Jean ROTTNER au courant de l’année 2018.


Vers de nouvelles formes d’expressions citoyennes

13 décembre 2017
Vers de nouvelles formes d'expressions citoyennes

Fruit d’un travail commun engagé depuis 2016 avec la Conférence Régionale des Conseils de Développement (CRCD) du Grand Est, ce Livre Blanc « Vers de nouvelles formes d’expressions citoyennes » a pour ambition d’apporter des éléments de réponses pour une meilleure prise en compte de la richesse contributive des citoyen·ne·s. Il s’agit de participer au renouveau et à la lisibilité de l’action publique, à la reconnaissance de l’engagement de la société civile et, in fine, à la co-construction des politiques publiques et au renforcement de la démocratie.

Exercice à deux voix, unique au niveau national, cette initiative originale, menée par le CESER et des Conseils de développement du Grand Est, se fonde sur un croisement de visions, d’expertises, de cultures et de méthodologies de travail différentes. Ainsi, le Livre Blanc a pour objectif de replacer les citoyen·ne·s au centre de la décision publique, mais également de conforter et renforcer la société civile dans son rôle de gouvernance territoriale au service du Commun et du projet de société.


Motion sur les Agences de l’eau

13 octobre 2017
Motion sur les Agences de l'eau

Le projet de loi de finances 2018, annoncé par le Gouvernement et sur le point d’être voté, prévoit une réduction inquiétante des moyens financiers et humains des Agences de l’Eau. Il contient notamment une hausse des prélèvements de l’Etat sur le budget des Agences de l’Eau, un plafonnement des redevances perçues par ces agences et une baisse d’effectifs conséquente sur cinq ans.


Publication du tableau de bord de conjoncture #6

13 octobre 2017
Publication du tableau de bord de conjoncture #6

Sur la durée, l’indicateur synthétique CESER, conforté par nos autres observations, montre, après la reprise avortée de début 2011, une grande prudence de la part des acteurs économiques (investissements, embauches…). Les secteurs d’activités économiques du Grand Est plutôt spécialisés dans les biens intermédiaires sont en décalage par rapport aux régions les plus dynamiques dans les éléments contributifs du retour à la croissance.

> Des indicateurs économiques toujours en croissance : baisse des défaillances d’entreprises, hausse des carnets de commande avec baisse des stocks, maintien à un haut niveau des exportations, progression du taux d’utilisation des outils de production, hausse des nuitées en hôtellerie

> 11 400 créations d’emplois marchands sur un an, mais qui concernent essentiellement l’intérim : alors que le rebond de l’emploi pour la France métropolitaine date de mi-2015, le retour des créations d’emplois apparaît avec un décalage de plus d’un an pour la région Grand Est. Les trois quart des 31 zones d’emploi de la région connaissent une reprise de l’emploi

> Contraste sur les indicateurs sociaux et territoriaux : à la fin juin 2017, le taux de chômage s’établit à 9,3%, soit 1 point de moins que le pic de juin 2015. Mais de fortes disparités existent au sein de la région, allant de 5,7% pour Wissembourg à 12,9% dans la zone de St-Dié

> Vers les 100 000 frontaliers au Luxembourg fin 2018  : une part de plus en plus importante de la population active de la région travaille dans un pays étranger : 185 000 personnes à la fin du deuxième trimestre, en augmentation de 27 000 depuis 2010.