Prix Régional des Solidarités Rurales 2016

17 novembre 2016
Prix Régional des Solidarités Rurales 2016

Depuis sa création en 1993, aux côtés du CESER, un partenariat actif (Conseil régional, Ligue de l’Enseignement) s’est formé pour récompenser chaque année des actions qui contribuent au maintien ou à l’amélioration des conditions de vie en milieu rural.

Pour cette édition 2016, le concours est organisé sur le territoire « historique » du Prix : les départements des Ardennes, de l’Aube, de la Marne et de la Haute-Marne. Il est ouvert aux associations, groupements, entreprises ayant leur siège en Champagne-Ardenne, ainsi qu’aux collectivités et à leurs établissements.

La dotation globale du Prix est de 45 000 €, à sa voir 15 000 € pour le prix régional et 30 000 € pour les prix spéciaux déclinés ainsi : Caisse d’Épargne Lorraine Champagne-Ardenne (5 000 €), Groupe Caisse des Dépôts (4 000 €), SNCF (4 000 €), Groupe La Poste (4 000 €), EDF (4 000 €), AG2R LA MONDIALE (5 000 €), Foire de Châlons (4 000 €).

Bien au-delà de l’aspect financier, non négligeable pour les structures récompensées, souvent de petite taille, c’est le sentiment de reconnaissance de l’utilité de l’action réalisée au profit du territoire et de sa population qui a été particulièrement mis en avant par les lauréats au cours de toutes ces années.

Sur les 52 dossiers reçus et les 12 finalistes sélectionnés, 7 lauréats ont finalement été primés lors de la cérémonie du 17 novembre.

1er PRIX DES SOLIDARITÉS RURALES 10.000 € et EDF 4.000 €
> SCIC Enercoop Ardennes-Champagne à Attigny (08)

Développement des énergies renouvelables (EnR) citoyennes. Il s’agit de projets participatifs de production d’EnR (conformément à la charte du mouvement national Énergie Partagée) : Ancrage local (production basée sur des ressources locales, projet financé par des acteurs du territoire (parts et comptes d’associés), finalité non-spéculative (recherche en priorité l’intérêt général pour le territoire), gouvernance transparente et démocratique, volet environnemental mis en avant (impact, énergie grise, efficacité énergétique, réduction des émissions des gaz à effet de serre…). La SCIC EAC porte elle-même le projet ou y participe et apporte son expertise technique et financière, organise des collectes de financement auprès des acteurs du territoire (citoyens, collectivités, entreprises, associations…), anime les projets. Il s’agit donc de valoriser les biens communs pour les besoins des habitants.
Plusieurs projets ont été réalisés : centrale photovoltaïque à Sedan (2013), parc éolien à Chagny et Bouvellemont (2016), organisation et développement d’un réseau d’approvisionnement en plaquettes bois pour le chauffage (à Chalandry-Elaire, Faissault et Eteignières),… D’autres projets en cours : projet citoyen de méthanisation à Chalandry-Elaire (2017), projet de centrale villageoise photovoltaïque à Signy-l’Abbaye (2018)

2ème PRIX DES SOLIDARITES RURALES 5.000 €
> Association Les Passeurs de Fresques à Troyes (10)

À l’initiative du Maire, le projet en 2015 était de faire renaître dans l’église du XIIe siècle, non classée, une fresque de 25m² datant du XIVe siècle pour faire connaître le village avec son lavoir récemment restauré. Long travail de recherche et de réflexion à partir de documents historiques, conservés au Musée des Beaux-Arts de Troyes, Musées des Monuments Français et de différents musées parisiens. 11 fresquistes ont travaillé pendant 5 jours à la reproduction de la fresque. Participation également des habitants du village à l’élaboration du projet

CAISSE D’EPARGNE LORRAINE CHAMPAGNE-ARDENNE 5.000 €
> Association Régie Rurale du Plateau à Vaillant (52)

La régie rurale du Plateau a développé un nouveau secteur d’activité, support d’insertion par l’activité économique : une filière bois énergie basée sur la production et la diffusion de bois plaquettes et bois bûches. Ce secteur, inscrit dans une démarche de développement durable, traite des déchets de bois locaux notamment issus de la gestion forestière (forêts privées et publiques) ou de l’entretien des bords de routes (conseil départemental). La régie rurale récupère les déchets de bois, les transforme (broyage et séchage sous un bâtiment bois énergie construit sur le site) et les diffuse. La production (objectif annuel actuel de 300 à 400 tonnes de bois plaquettes et 100 stères de bois bûches) est pour l’instant vendue à la communauté de communes d’Auberive, Vingeanne et Montsaugeonnais (approvisionnement d’un réseau de chaleur), à la société Cofely (délégataire de la ville de Langres) et à des particuliers.

GROUPE CAISSE DES DEPÔTS 4.000 € et GROUPE LA POSTE 4.000 €
> Association Drive fermier des Ardennes à Charleville-Mézières (08)

L’association regroupe aujourd’hui 28 producteurs Ardennais.
Suite à l’aménagement et l’équipement d’un point de retrait des produits, implanté à Charleville Mézières, l’ouverture de la vente en ligne a été effective en janvier 2015. Le système permet aux consommateurs de commander via la plateforme internet nationale tout produit proposé par les producteurs membres de l’association (viande-beurre-légumes-fromages). Pour l’année 2015, ce sont en moyenne 145 paniers délivrés par semaine.

SNCF 4.000 €
> Comité départemental UFOLEP Haute-Marne à Chaumont (52)

Initiatives et projets divers visant à promouvoir et accompagner le développement de pratiques sportives adaptées, dans une logique d’entretien du capital-santé, en direction du public senior du département. Les actions déclinées dans le projet global s’adressent tant aux adhérents de la fédération qu’au tout public en fonction des besoins et opportunités repérés sur les territoires. Ont ainsi été développées depuis 2013 les actions suivantes :
-  Création d’une section marche nordique à Chalindrey
-  Organisation de journées promotionnelles et de sensibilisation (Biesles et Chalindrey)
-  Formation d’animateurs d’activités sportives « seniors »
-  Organisation d’un week-end sport senior
-  Création d’activités sportives santé en lien avec le CCAS de Saint-Dizier pour des résidents de foyers logement
Ces actions sont reconduites chaque année.

AG2R LA MONDIALE 5.000 €
> Association Les Arts aux Champs à Boult-aux-Bois (08)

Suite à l’arrêt d’un festival de musiques actuelles présentant le temps d’une soirée des groupes locaux ou régionaux dans la commune de Boult-aux-Bois (la mission de gestion du festival ne pouvait plus être assumée par l’équipe organisatrice), un groupe de volontaires habitants du village a souhaité développer un nouveau projet culturel musical participatif pour la population de ce territoire. Le principe : accueillir dans le village de jeunes musiciens pendant 1 semaine pour bénéficier de lieux de répétition, logements et repas le temps de la résidence et offrir en échange des concerts gratuits en soirée de musique de chambre à l’ensemble des habitants de la commune. Le premier festival s’est déroulé en juillet 2015, résidence de 15 jeunes musiciens provenant d’Europe et d’Extrême Orient. 6 familles volontaires pour les accueillir dans leur foyer. Gestion et animation de l’événement par une vingtaine de bénévoles. Renouvellement du festival en juillet 2016 : 30 musiciens attendus, durée 10 jours, avec le développement de partenariats (associations locales, communauté de communes, communes, et le Conservatoire de Charleville Mézières) afin de d’étendre la zone de diffusion des concerts et créer des rencontres toujours plus importantes (ex : rencontre entre les musiciens et les élèves de l’école du Chesne).

FOIRE DE CHÂLONS 4.000 €
> MJC Intercommunale d’Aÿ (51)

4ème édition du Festival Courts Métrages « Courts en Champagne ».
Les objectifs : créer du lien social par la diffusion dans les communes rurales de courts métrages ; donner aux jeunes une formation à l’image et les emmener vers la création de leur propre film, proposer aux publics empêchés des films sous-titrés ou audio-décrits.
Cette 4ème édition présente 100 films sélectionnés par un collectif de bénévoles et de jeunes, ayant reçu une formation à l’image avec des thématiques spécifiques :
-  Programmation officielle : 10 films seront mis en compétition afin de remporter l’un des 5 prix dont décernés
-  Programmations à thème pour aborder des genres ou thèmes moins accessibles du grand public pour valoriser des artistes régionaux. Dégustations de produits locaux.
-  Programmations dédiées aux enfants (scolaire)
-  Programmations dédiées aux personnes malentendantes ou malvoyantes.
Egalement tout au long de l’année,
-  Séances « circuits courts » dans 17 communes rurales (Nanteuil la Foret, Dizy, Ambonnay…), diffusion de courts métrages
-  Réalisation de courts métrages avec des scolaires de communes rurales
Formation à la lecture de films, exposition didactique sur les fondements du cinéma, débats.