Communiqué de presse - 9 septembre 2016

Claudy Lebreton a été auditionné par le Conseil économique social et environnemental du Grand Est ce 8 septembre à Strasbourg. L’ancien Président du Conseil Général des Côtes d’Armor et de l’Assemblée des Départements de France, à qui le Premier Ministre a confié une mission de réflexion sur l’aménagement du territoire, est venu présenter aux socioprofessionnels régionaux les principales conclusions de son rapport intitulé « Une nouvelle ambition territoriale pour la France en Europe ».

« Le temps est venu de changer de civilisation ». Ce sont par ces propos que Claudy Lebreton a introduit cette audition, invitant ainsi à un changement radical de mentalités en faveur de la co-construction des politiques publiques, au plus proche des citoyens. « Les Français ne s’inscrivent plus sur les listes électorales, il faut agir au service de l’engagement citoyen, car nous portons ensemble la responsabilité de la société de demain », résume l’intéressé.

Parmi les propositions de ce rapport, remis au gouvernement par Claudy Lebreton en mars 2016, figurent notamment celles de « renouveler l’offre publique par le numérique, au-delà de l’e-administration » ou encore de « dynamiser les instances de démocratie locale existantes ». Autant de défis auxquels adhère la seconde Assemblée régionale, qui se nourrit de ces axes de réflexions pour ses prochaines études.

Le CESER aux côtés des Conseils de Développement

La participation exceptionnelle à une réunion du CESER Grand Est de membres de Conseils de Développement, parmi lesquels Dominique Valck (Grand Nancy), et Philippe Aubert (Région mulhousienne), Co-Présidents de la Conférence Régionale des Conseils de Développement (CRCD), conforte également le travail engagé en commun sur la place de la société civile au cœur des territoires.

En effet, la société civile organisée qu’est le CESER et la société civile « désorganisée » que représentent les Conseils de Développement entendent, à l’avenir, jouer ensemble un rôle d’animation et de médiation du débat territorial entre les élus d’une part et les acteurs des territoires d’autre part. L’évaluation des politiques publiques constitue également un axe de travail partagé au service d’une plus grande efficacité de l’action publique.

Ces réflexions communes en faveur du dialogue citoyen donneront lieu à l’édition d’un livre blanc à l’automne 2017. En ligne de mire de ce travail conjoint, et rappelant ainsi les conclusions du rapport Lebreton, se dessine, pour le CESER et la CRCD, la perspective d’un nouvel équilibre démocratique grâce notamment au développement numérique des territoires.