Colloque du CESER sur la 72e Foire de Châlons - 4 sept. 2018

L’agriculture est soumise à des transformations multiples allant des accords internationaux, de la modification de la politique agricole commune de l’Union européenne, en passant par l’évolution et les pressions liées aux logiques de distribution, jusqu’à la revendication sociale d’une demande de produits « propres », sains, écologiquement responsables, de circuits courts et de proximité. Cette réalité conduit la profession, qui fait d’ailleurs face aux évolutions climatiques, à être prise en étau entre ces différentes contraintes, autant institutionnelles qu’économiques ou encore sociales. Cette situation propulse le monde agricole dans une crise structurelle comprise entre la réalité des modes et modèles de production, l’immédiateté des attentes sociales et la pression économique des marchés, l’incertitude de production.
Ces différentes réalités, et les constats qui en découlent, ont conduit le CESER à s’emparer de cette question et, ainsi, à prolonger le travail qu’il a abordé en 2013 et en 2015 sur les questions de consommation et de proximité, de mutations et de contrats de confiance.

Retrouver un reportage vidéo sur cet événement

Retrouver ci-dessous un compte-rendu des débats