Ce jeudi 28 juin 2018 se sont tenues à Metz des rencontres entre le CESER Grand Est (présidé par Monsieur Patrick TASSIN) et les Conseils de développement du Grand Est (Conférence Régionale des Conseils de Développement, co-présidée par Monsieur Dominique VALCK et Monsieur Philippe AUBERT).

Ces rencontres étaient inscrites dans la continuité des travaux ouverts par le CESER et la CRCD en 2017, ayant abouti à l’élaboration d’un Livre Blanc : Vers de nouvelles formes d’expression citoyenne.

Ces rencontres avaient pour thème Enjeux citoyens et planification territoriale : Quel.s chantier.s XXL ?

Organisée en deux tables rondes, les échanges se sont déroulés en présence d’un Grand Témoin, Monsieur Maurice BLANC, professeur émérite de Sociologie de l’Université de Strasbourg, ainsi que d’une centaine de personnes représentant le CESER et une vingtaine de Conseils de développement.

Tout au long de cette journée, il a été rappelé la nécessité d’organiser la parole collective pour la transformer en action publique, face à la nécessité de réinventer et de faire vivre la démocratie dans le Grand Est.
Nos intervenants étaient unanimes à dénoncer la « démocratie du clic » : à l’inverse, la démocratie devrait résulter d’un apprentissage, dès l’école et tout au long de la vie des citoyens, afin que ceux-ci se sentent impliqués et sachent comment mettre en pratique leurs idées et leurs besoins dans le cadre défini par la démocratie.
En conclusion de cette journée, Monsieur Maurice BLANC a tenu à rappeler la nécessité de défendre ses intérêts tout en restant à l’écoute des besoins des autres, parce que la démocratie correspond à l’idée de se former collectivement en apprenant les uns des autres – habitants, techniciens, élus, chacun avec son expertise propre.

Monsieur Philippe AUBERT, lui, a souhaité rappeler qu’il ne faut pas limiter la participation au débat collectif à une simple prise de parole, mais qu’il s’agit de s’inscrire dans des formes d’action plus concrètes. Il a également souhaité insister sur la nécessité d’évaluer les politiques publiques à moyen et long-terme car les problématiques sont susceptibles d’être réinterrogées dans le temps et au regard des premiers résultats obtenus. Enfin, Monsieur Philippe AUBERT a conclu que la consultation publique est un investissement certes complexe mais qu’il est un réel gain démocratique : à ce titre, il est nécessaire de prendre le temps de recueillir l’adhésion citoyenne.

La première table ronde, sur le thème Planification et territoires, quels enjeux ? recevait Madame Françoise FLEURY, Vice-Présidente du Syndicat mixte du SCoT des Vosges centrales, Madame Marie-Claude MALHOMME, Vice-Présidente du Conseil de développement durable de Metz, Monsieur Alain TARGET, 1er Vice-Président du CESER et Monsieur Alain TOUBOL, Directeur général de l’Établissement Public Foncier de Lorraine.

La seconde table ronde, sur le thème Concerter, consulter, quelle réalité ? recevait Madame Marie-Claude BRIET-CLEMONT, 1ère Vice-Présidente du CESER, Monsieur Bernard CARRIERE, Président du Conseil de Développement de l’Eurométropole de Strasbourg, Monsieur Julien DEFAIT, designer en charge du programme Les Éclaireurs de La 27ème Région et Madame Martine LIZOLA, Conseillère régionale et Présidente de la Commission Aménagement du territoire.