Seconde Assemblée Régionale présidée par Patrick Tassin, le Conseil économique social et environnemental Alsace Champagne-Ardenne Lorraine regroupe des femmes et des hommes issus de la société civile organisée.

Des socioprofessionnels de tous milieux et de toutes convictions se réunissent ainsi dans un seul et même lieu afin de débattre et porter ensemble une réflexion et un avis sur le devenir de leur région commune.

Instance consultative, le CESER n’en est pas moins un partenaire incontournable de la définition des politiques régionales. Par sa composition, il constitue un marqueur fort de la démocratie participative et du dialogue social en région Alsace Champagne-Ardenne Lorraine.

Nouvelle carte régionale, nouveau CESER

Le Conseil économique social et environnemental régional Alsace Champagne-Ardenne Lorraine est né le 1er janvier 2016 de la fusion des CESER des trois anciennes régions.

A titre transitoire jusqu’au 31 décembre 2017, 253 membres (78 + 78 + 97) issus de divers horizons de la société civile organisée composent désormais l’Assemblée du CESER parmi lesquels des responsables d’entreprises, syndicalistes, responsables associatifs, agriculteurs, artisans, universitaires, responsables culturels, représentants des professions libérales ou encore défenseurs de l’environnement...

Quatre collèges composent l’Assemblée

1er collège – Entreprises et activités professionnelles non-salariées
(81 membres)
2ème collège – Syndicats de salariés (81 membres)
3ème collège – Vie collective
(81 membres)
4ème collège – Personnalités qualifiées (10 membres)

Sa spécificité

Des socioprofessionnels issus de divers horizons débattent de l’avenir de leur région de manière constructive et en dehors de toute prise de position partisane. Le CESER est l’une des rares Assemblées où, par exemple, patronat et syndicats, ou encore agriculteurs et environnementalistes se réunissent afin de réfléchir sereinement aux enjeux stratégiques régionaux.

Sa mission

Le CESER détient une mission centrale : donner aux élus régionaux l’éclairage de la société civile organisée sur toutes les affaires pouvant concerner la région.

Le CESER est obligatoirement consulté sur tous les documents budgétaires régionaux (orientations budgétaires, budget primitif, décisions modificatives, compte administratif), sur le Contrat de Plan Etat-Région et sur les grands schémas régionaux relevant de la compétence du Conseil Régional.

A la demande du Président, il se prononce sur tout sujet relatif à l’un des domaines de compétence de la région.

Mais le CESER peut aussi se saisir, à sa propre initiative, de tout sujet intéressant le développement économique, social , culturel et environnemental de la région.

Plus largement enfin, le CESER a l’ambition de participer au débat public régional et à la gouvernance territoriale permettant un développement nouveau de la démocratie participative.

Ses moyens

Les crédits du CESER représentent environ 0,2% du montant du budget régional (2,5 milliards d’euros). Une équipe administrative est mise à sa disposition par le Conseil Régional.