Adopté le 20 avril 2017

Le CESER considère que, dans sa mise en œuvre, le Pacte mérite d’aller bien au-delà d’une simple déclinaison de certains dispositifs régionaux existants et que l’effort en faveur des territoires ruraux doit s’appuyer sur une vision régionale forte du développement de l’ensemble du territoire régional en incluant les enjeux spécifiques de la ruralité. Ce Pacte s’articule autour de 2 axes stratégiques :

1. Un ensemble d’interventions structurantes pour répondre au besoin de redessiner l’avenir des territoires ruraux et leur redonner confiance
2. Innovation et citoyenneté au cœur des territoires

Dans son avis, le CESER souhaite, notamment, s’assurer que le déploiement du très haut débit soit priorisé en direction des zones à faible débit (moins de 3Mbit/s) ainsi que pour les entreprises. Il considère qu’une action régionale en matière de formation et d’accompagnement des usages du numérique doit également être priorisée.
Le CESER rappelle sa préconisation de mise en place par la Région, d’une centrale ou d’une agence de mobilité, fournissant une information sur mesure et des services à la mobilité. L’assemblée souhaite que les indicateurs de suivi du Pacte pour la Ruralité soient définis dès sa mise en place, et, enfin, elle demande à ce que le Pacte pour la Ruralité soit articulé avec le SRADDET et le SRDEII.