Avis du 14 décembre 2017

Le CESER estime qu’une cohérence globale entre les différents schémas régionaux doit être mise en œuvre, et que le lien entre la formation et l’insertion professionnelle doit être interrogé. Il considère comme impératif que la population puisse bénéficier d’une formation solide et consistante tout au long de la vie, afin de maintenir, développer et adapter ses compétences dans tous les parcours professionnels. L’assemblée se dit pour une promotion des formations professionnelles et des métiers, et pour une complémentarité des dispositifs de formation.
Le CESER invite à innover en favorisant de nouvelles formations et de nouveaux outils de formation. La lutte contre toutes les discriminations s’impose également comme l’une des priorités à renforcer, et à ce titre il préconise la création d’un observatoire de l’égalité femmes-hommes. Le CESER suggère l’intégration de la dimension transfrontalière dans les parcours transfrontaliers, invite à enrichir le volet sectoriel prévu dans le contrat de plan, et estime que la gouvernance du CPRDFOP doit être améliorée.