Avis du 16 novembre 2017

Dans le cadre de la convention TER et de la mise en place de la nouvelle politique tarifaire, le CESER a apporté son éclairage quant aux orientations définies pour la période 2017 – 2024. Il a intégré le contexte global de réforme du secteur des Transports et des Mobilités en France et en Europe, la situation financière tendue pour les opérateurs (SNCF Mobilités et SNCF Réseau), et la prise de compétences élargies des régions dans le domaine des transports et mobilités. Le CESER a considéré comme essentiel de prendre en compte les réalités socio-économiques contrastées des trois ex régions.
Par ailleurs, le CESER insiste sur la nécessaire prise en compte de la spécificité transfrontalière de la région et tout particulièrement pour le Luxembourg.
Enfin, il demande une étude sur le comportement d’achat des usagers afin de prendre en compte la garantie d’égalité d’accès sur tous les points du territoire Grand Est et pas seulement sur les 43 points d’arrêts.