Séance plénière du 6 déc. 2018

Le Schéma Régional de Développement du Sport (SRDS) s’articule autour d’un fil conducteur, celui de l’accès pour tous à la pratique du sport. Il identifie clairement le sport comme facteur de développement, de cohésion sociale et d’attractivité des territoires. Inséré dans le Schéma Régional d’Aménagement, de Développement Durable et d’Egalité des Territoires (SRADDET) et conçu avec l’ensemble des acteurs, ce schéma, par le nombre d’informations importantes qu’il contient, permet à tous, d’avoir une vision régionale. Le SRDS n’est pas intangible ; il se veut un document de référence. Il devra évoluer en permanence et s’adapter aux changements annoncés dans le cadre de la nouvelle gouvernance du sport.

Le CESER salue la qualité de ce SRDS dans un contexte de fusion de trois anciennes régions.
Toutefois certaines questions restent pendantes :

  • Le schéma est en construction au niveau national et en étude en région, ce qui pose notamment la question des aides fléchées par le CNDS et de ses soutiens à l’emploi,
  • Des réponses idoines doivent être apportées aux attentes et aux besoins de financement,
  • Il faudra particulièrement veiller à la cohésion avec la politique sportive des départements et de toutes les collectivités qui partagent la compétence sport.
  • Le futur GIP devra veiller au développement du sport pour toutes et tous.