Avis et contributions du 14 juin 2018

Dans son introduction, le Président Tassin relevait notamment que le CESER prenait sa place dans l’échiquier régional, et que les promesses de l’exécutif commençaient à se concrétiser. Mais... nous n’avons pas été saisis sur quelques questions importantes (Ligne 4, tarifications TER). Sur la Ligne 4, nous resterons vigilants quant à l’impérieuse nécessité de son électrification conformément aux engagements. L’Etat lance aujourd’hui un défi à notre Région…

A l’ordre du jour

Charte du Service public régional de l’orientation 2018-2022 : le CESER formule quelques remarques sur le fait que celle-ci s’apparente plutôt à un catalogue de bonnes intentions qu’à une réelle contractualisation...

Politique d’aide en faveur de l’agriculture de montagne : si le CESER approuve le plan d’actions, il demande au Conseil régional d’intervenir en faveur des formes juridiques de pluriactivité (GAEC) et de ne pas limiter le recours au PCAE à 1 demande tous les 5 ans.

Programme régional de la forêt et du bois : la contribution du CESER relève principalement certains points peu ou pas abordés (problématique sanglier, formation tt au long de la vie...) autour des thèmes paysage, civisme, bois d’œuvre, R&D, usine du futur, problématique sylvo-cynégétique…

Examen du Compte administratif 2017, les socioprofessionnels réitèrent leurs souhaits d’un renforcement de l’accompagnement des porteurs de projets faisant appel à des fonds européens, et de pouvoir disposer du bilan social du Conseil régional.

La Décision modificative n°1 permet un ajustement en dépenses à hauteur de 5% du budget primitif. L’assemblée s’interroge sur une annulation de dépenses concernant les CFA et rappelle la nécessité d’une évaluation du dispositif Lycées 4.0.

SRADDET : contribution n°3 du CESER sur les 40 règles et mesures d’accompagnement du Schéma. Cette contribution s’appuie notamment sur nos travaux sur le numérique ou les 31 zones d’emploi