Les socioprofessionnels d’Alsace, de Champagne-Ardenne et de Lorraine ont adopté le 19 mai 2016 en séance plénière une motion portant sur la renégociation du Contrat de Plan Etat-Région 2015-2020.

Les CPER des trois régions fusionnées représentent un volume d’engagement global de 2,123 milliards d’euros, soit 7,7% du total de la France métropolitaine, pour 8,7% de la population. Avec 381€ par habitant, la région Grand Est se situe au 7ème rang des régions, la moyenne pour la France métropolitaine se situant à 426€ par habitant.

Pourtant, la région Grand Est fait face à une situation générale moins favorable que celles de la plupart des autres régions, marquée de surcroit par d’importants contrastes territoriaux. Le secteur industriel du Grand Est a, par exemple, perdu plus de 67 000 emplois depuis 2008, ce qui représente 16% des pertes industrielles de la France métropolitaine.

Les indicateurs économiques et sociaux montrent l’urgence pour la région de mobiliser atouts et moyens au travers du CPER. Il est par conséquent attendu que l’Etat tienne totalement ses engagements financiers sur des projets structurants à l’occasion de la renégociation du CPER.