Pour la seconde fois, le CESER propose, en amont du Débat d’Orientations Budgétaires 2019, une comparaison entre les 13 régions métropolitaines au travers de 20 indicateurs nouveaux ou actualisés.

Fruit des réflexions du Groupe de Travail sur la conjoncture régionale, ce document situe le Grand Est par rapport aux 12 autres régions métropolitaines, à travers 20 indicateurs portant sur diverses thématiques : compétitivité, attractivité, qualité de vie, contexte social et environnement.

Ce travail met ainsi en avant différentes réalités pour alimenter le débat et questionner les politiques publiques, en amont du Débat d’Orientations Budgétaires 2019 de la Région Grand Est, notamment un début de dynamique et une confirmation dans l’attractivité des entreprises à capitaux étrangers...

Voici une sélection de quelques chiffres clés que vous pouvez retrouver dans le document, sous forme de poster A2.

Exportation : le Grand Est atteint en 2017 un niveau d’exportation jamais égalé avec 62,4 milliards d’euros. Il reste la deuxième région exportatrice, derrière l’Ile-de-France (90 milliards d’euros). L’export atteint 38,9% du PIB régional, soit la plus haute valeur des 13 régions (20% au niveau national).

International : le Grand Est attire historiquement les investisseurs et les groupes étrangers. Un salarié sur cinq est employé par une entreprise étrangère ; aucune autre région ne recense un taux aussi élevé. Fin 2017, 187 000 habitants du Grand Est traversent quotidiennement la frontière pour aller travailler dans l’un des quatre pays frontaliers.

Tourisme : le Grand Est, entre 2011 et 2017, est la 2ème région de France métropolitaine pour l’évolution du nombre de nuitées (+3,1% d’évolution annuelle, +1% pour la France), juste derrière la Corse.