Reprise économique confirmée, plus ténue dans l’industrie, traduction vraisemblable d’une évolution du modèle économique

Les conditions de reprise économique réunies en France et en Europe trouvent leur traduction dans la région Grand Est. L’indicateur synthétique du CESER, dépassant avec 108,5 son niveau d’avant crise, reflète cette nette amélioration de la conjoncture qu’une majorité d’indicateurs illustre désormais.
Pour autant, l’industrie, malgré une orientation favorable (haut niveau des carnets de commande et gestion adaptée des stocks) enregistre une sensible baisse de l’utilisation estimée de ses capacités de production. Cette situation contrastée dans l’industrie, conjuguant baisse de l’emploi salarié et recours massif à l’intérim, pourrait suggérer certes des métiers en tension, mais aussi vraisemblablement une évolution du modèle économique induisant une structuration nouvelle de l’emploi.

  • Activité économique : 62,43 milliards d’euros d’exportations sur les 4 derniers trimestres | 26 200 constructions de logements neufs en moyenne sur un an | taux d’utilisation des capacités de production à 77,9% | 30 899 créations d’entreprises sur un an
  • Niveau inédit des exportations (+4,2% en 2017 à 62,43 milliards d’euros)
  • Poursuite de la progression de l’emploi, avec un recours particulièrement fort à l’intérim (+18 000 emplois au total sur un an) | Croissance de l’emploi pour 29 zones d’emploi sur 31 | L’augmentation des demandeurs d’emploi de plus de 50 ans enfin freinée !
  • Le tourisme régional en pleine croissance (en hausse de 4,7%, contre 1,9% au national)
  • Reprise amorcée de la construction (22% de plus qu’en 2016)
  • L’insatiable hausse de l’emploi frontalier (97 000 emplois au Luxembourg)