Par le biais d’une autosaisine sur le SRDEII, le CESER entend contribuer à l’élaboration du document, qui fixe les orientations régionales en matière de développement économique pour une durée de cinq ans, bien en amont de la démarche obligatoire de consultation du Conseil Régional prévue entre février et mars 2017.

Pour le CESER, il ne s’agit que d’une première étape qui sera suivie d’un nouveau rendu sur le SRDEII le 10 novembre prochain, suite à une saisine du Président Philippe Richert, sur les thématiques particulières de la transition énergétique et de l’attractivité à l’international.