Covid-19 | Réunion des acteurs économiques du 02 avril 2020

06.04.2020

Covid-19 | Réunion des acteurs économiques du 02 avril 2020

L’activité partielle concerne 22 % des salariés du secteur privé, principalement de l’industrie de production, de la construction, de l’hôtellerie-restauration et des transports. Il y a encore des difficultés techniques dans l’instruction des dossiers.

Le Conseil régional Grand Est rappelle qu’il a créé le « fonds résistance », co-porté par la Banque des Territoires et les EPCI et intervenant en complément des dispositifs d’Etat en direction des TPE. Sur la gestion des masques, le Conseil régional insiste sur la nécessité de faire profiter les entreprises du Grand Est des productions de la région et sur l’importance d’une « market place » régionale.

Le CESER souhaite insister sur quelques uns des différents problèmes qui lui sont remontés par la cellule de veille qu’il a mise en place pendant cette période de crise :

  • le secteur des travaux publics fait part de ses craintes sur la chaîne des règlements et de son souci sur la commande publique, alors que les élections municipales sont repoussées
  • le tourisme traverse de graves difficultés qui risquent d’être durables, d’autant que la période de confinement comporte un moment de vacances
  • la filière laitière et d’élevage craint une chute des cours après la reprise
  • une aggravation des inégalités en matière scolaire est à craindre, du fait du confinement, de la fracture numérique et des difficultés, pour certaines familles, à soutenir le travail de leurs enfants ;
  • les accueils étant fermés, les personnes en situation de pauvreté et de précarité ne sont plus soutenues de la même manière par les associations concernées. Ces familles ont des dépenses plus conséquentes en matière alimentaire et de téléphonie qui amène souvent à ne plus payer loyers et charges
  • il serait souhaitable, par mesure d’équité, que l’ensemble des élèves volontaires du secteur sanitaire (dont les manipulateurs en électroradiologie, élèves sages-femmes, élèves auxiliaires de puériculture) bénéficient de la revalorisation des indemnités décidée en cette période de crise pour les seuls élèves infirmiers et aides-soignants.
Partager : facebook twitter email
Colloque de la Foire de Châlons 2020

S'inscrire