Pour une Refondation | Les défis posés par la crise

Le monde entier a été confronté au COVID 19, crise protéiforme dont les multiples conséquences nous questionnent sur l’avenir. Que voulons-nous dans le “monde d’après” ? Quel avenir pour l’Europe qui devrait mieux coopérer pour défendre les intérêts de ses États ?

La Région Grand Est s’est fortement mobilisée, notamment avec l’appel à projets “Résilience Grand Est” et le Business Act Grand Est. Le CESER est satisfait d’être associé à ce dernier, mais il considère qu’il faut asseoir les décisions qui en découleront sur une vision à plus long terme.

Il ne faut pas seulement relancer l’économie, mais plutôt envisager une véritable refondation environnementale, sociale et économique, comme réponse à l’urgence climatique, fil conducteur, mobilisant et associant tous les acteurs.

Cette crise interroge sur la mondialisation telle qu’elle s’est développée. Le CESER considère qu’il faut la concevoir différemment et repenser une société où la place de l’humain doit être au centre des préoccupations et où les besoins primordiaux pourront être satisfaits grâce à des logiques de coopération.

Le CESER, bien avant la crise, appelait déjà à mettre en œuvre une stratégie plus responsable et plus durable dans tous les domaines, afin de lutter contre les effets du changement climatique.

  • Renforcer l’agenda 2030

En septembre 2015, les 193 États membres de l’ONU ont adopté le programme de développement durable à l’horizon 2030, intitulé Agenda 2030. 17 Objectifs de Développement Durable (ODD) ont été fixés. Ils couvrent l’intégralité des enjeux de développement tels que le climat, la biodiversité, l’énergie, l’eau, la pauvreté, l’égalité des genres, la prospérité économique ou encore la paix, l’agriculture, l’éducation…

L’agenda 2030 pourrait être le cadre d’une nouvelle approche. La France, notamment le Grand Est, doivent en être le terreau grâce à la participation citoyenne qui en fera l’affaire de tous et toutes.

  • Faire de l’Économie Sociale et Solidaire l’un des leviers de refondation :
    • Pour accompagner la transition d’une économie de compétition vers une économie de la coopération et de la relocalisation.
    • Pour porter des projets d’entreprise avec l’intelligence collective comme outil et l’équité dans la répartition des fruits de la productivité comme objectif.
    • Pour développer des entreprises citoyennes tournées vers l’intérêt général.

Le CESER souhaite que la Région Grand Est, parmi les plus impactées par la crise du COVID 19, soit dotée d’un plan d’État particulier lui permettant de compenser les pertes provoquées par cette situation.

Partager : facebook twitter email
Colloque de la Foire de Châlons 2020

S'inscrire