Droits culturels

11.12.2020

Droits culturels

  • Avis adopté le 11 déc. 2020

Les droits culturels ne s’inscrivent pas dans la même histoire que celle des politiques culturelles, puisqu’ils sont issus d’un riche corpus de textes internationaux relatifs aux droits fondamentaux. L’appellation fait son apparition dans la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme de 1948. Ils sont indissociables & interdépendants des autres droits (droits au logement, santé, liberté d’expression, etc.). Deux textes essentiels viennent compléter cela : la Déclaration de Fribourg (2007), et la loi NOTRe (2015).

Pour le CESER, les droits culturels ne sont pas des armes, mais bien au contraire un barrage contre le communautarisme dans la réciprocité des respects. La possibilité d’un horizon culturel partagé, de voir des acteurs renforcés dans leurs rôles, ainsi qu’une assise réelle donnée à la liberté de création, des artistes comme des citoyens.

Ce que le CESER propose au Conseil régional, c’est d’impulser cette politique, car il s’agit bien d’un engagement politique en direction des droits culturels, porté par une réelle ambition politique.

Préconisations et Recommandations

  • Changer de paradigme : ne plus faire seulement pour le public mais aussi avec les personnes, en intégrant les droits culturels dans les appels à projet et les demandes de subvention et contrats d’objectifs des institutions subventionnées.
  • Créer les conditions de la sensibilisation aux droits culturels par la formation : en se formant pour appréhender les droits culturels et en créant, par exemple, des supports d’information et de sensibilisation aux droits culturels.
  • Partenariat et concertation : en créant un Observatoire des droits culturels dans le Grand Est.
  • Reterritorialisation : en accroissant le nombre de résidences d’artistes dans le Grand Est et en développant le numérique comme support de médiation.

 

Avis votés 2018 - 2023 - Cohésion sociale - CESER Grand Est
11.12.2020

Partager : facebook twitter email
Nouvelle édition !

Lire la suite