La conjoncture économique et sociale dans la région ACAL et ses territoires

31.03.2016

La conjoncture économique et sociale dans la région ACAL et ses territoires

Une reprise encore fragile, des incertitudes sur l’emploi

Le CESER Alsace Champagne-Ardenne Lorraine présente une nouvelle note trimestrielle de conjoncture économique et sociale de la région ACAL et de ses territoires.

Au travers d’indicateurs originaux liés à l’activité économique, à l’emploi, au chômage et à la précarité, mais aussi à l’environnement transfrontalier et à celui des régions périphériques, la publication vise aussi et surtout à proposer une véritable analyse économique, sociale et territoriale de la région Alsace Champagne-Ardenne Lorraine.

Ce premier numéro met en évidence une reprise encore fragile en région ACAL, accompagnée d’incertitudes sur l’emploi. Aussi, vous pouvez retrouver au sommaire de cette note datée du 30 mars 2016 :

Le niveau d’exportations d’avant-crise retrouvé : une reprise à confirmer

Avec près de 60 milliards d’euros d’exportations, le niveau d’avant-crise de 2008 est dépassé pour la première fois. Les exportations ont augmenté de 3,2% en 2015.

Une reprise sans emploi ?
Cette reprise de l’activité économique se fait pourtant sans création nette d’emploi dans le secteur privé. La baisse est particulièrement forte dans les secteurs de l’industrie et du BTP.

Un chômage structurel toujours en hausse
Pôle emploi enregistre 12 360 inscrits supplémentaires sur les 12 derniers mois et cette hausse annuelle concerne tous les départements de la région ACAL. L’ancienneté moyenne d’inscription à Pôle Emploi en ACAL s’élève à 583 jours.

Des écarts significatifs entre les territoires
Des écarts importants de dynamiques entre les zones d’emploi et les départements de la nouvelle région sont constatés. Alors que l’Alsace a créé 560 postes (+0,1%) dans le secteur privé en 2015, la Lorraine en a détruit 1 656 (–0,3%) et la Champagne-Ardenne 1 630 (-0,5%).

5 350 frontaliers supplémentaires en Suisse et au Luxembourg en 2015

On dénombre 4 213 travailleurs frontaliers de plus au Luxembourg en 2015, et 1 134 de plus à destination de la Suisse. Dans le même temps, l’emploi salarié de la région ACAL a reculé de 2 727 postes.

Partager : facebook twitter email
Le Prix régional des solidarités rurales 2019 est ouvert !

En savoir plus