Ruralité : obsolescence programmée ou solution(s) d’avenir ?

17.06.2020

Ruralité : obsolescence programmée ou solution(s) d’avenir ?

La Foire de Châlons-en-Champagne étant annulée, notre colloque est reporté sine die…

Le sujet et la qualité des interventions prévues pour cette agora nous incitent toutefois à nous mobiliser afin de déterminer de nouvelles date et modalités pour que cet important rendez-vous puisse se tenir

La ruralité souffre d’un puissant sentiment d’iniquité, fondé sur la perception d’une prise en compte insuffisante de ses difficultés, mais aussi de ses atouts, de la part des pouvoirs publics comme, plus largement, des observateurs.

Le langage employé est trop souvent dépréciatif et ne valorise que rarement les apports de la ruralité à la société, or celle-ci concerne en France, plus de deux tiers du territoire et un tiers de sa population.

En Grand Est, plus de 4500 communes sont classées comme rurales…

Fort de ces constats, et de ses expériences, notamment au travers du Prix des Solidarités Rurales, le CESER a décidé de rassembler autour d’une table ronde dynamique, différents acteurs et observateurs de la ruralité, vécue ou fantasmée, notamment suite à la crise sanitaire du Covid-19.

Pour le CESER, il s’agira autour de deux thèmes principaux, d’interroger, dans un premier temps, la réalité de la vie en milieu rural ou « La ruralité au cœur des transitions écologiques et solidaires », pour ensuite mettre en lumière ses atouts et réussites selon le mode « Quel(s) levier(s) activer pour revitaliser (ou développer) les territoires ruraux ? ».

Partager : facebook twitter email