La cohésion sociale dans le Grand Est : quelles orientations régionales ?

21.10.2016

La cohésion sociale dans le Grand Est : quelles orientations régionales ?

Quelles orientations pour la cohésion sociale de la Région Grand Est ? C’est autour de cette thématique, définie par le Conseil de l’Europe comme étant « la capacité d’une société à assurer le bien-être de tous ses membres, en réduisant les disparités et en évitant la marginalisation », que le CESER a auditionné le 3 novembre dernier, Maison de la Région à Metz, Jean-Louis Laville, Professeur au Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM).

Aux côtés de Patrick Tassin, Président du CESER Grand Est et de Sylvie Mathieu, Présidente de la Commission Cohésion sociale du CESER, Jean-Louis Laville a donné son sentiment sur ce qui doit faire cohésion sociale aujourd’hui, dans un monde en pleine mutation et au cœur de territoires aux périmètres nouveaux, tels que ceux de la région Alsace Champagne-Ardenne Lorraine.

Pour ce Titulaire de la Chaire « Economie solidaire », également Chercheur au Laboratoire interdisciplinaire pour la sociologie économique ainsi qu’à l’Institut Francilien « Recherche Innovation Société », la notion de cohésion sociale induit un retour sur la notion même de solidarité. Jean-Louis Laville a plaidé pour une véritable intégration de la société civile au sein du dualisme marché-Etat. “La solution passe par la co-construction de l’action publique et par la prise en compte des réseaux citoyens, au plus proche des territoires.” a-t-il déclaré avant d’ajouter : “On ne peut pas se contenter d’une aide à l’innovation technologique. Il faut trouver des dispositifs mettant davantage en valeur l’innovation sociale”.

Pour la seconde Assemblée composée des socioprofessionnels du Grand Est, il semble pertinent d’analyser les politiques régionales au regard de la cohésion sociale. Cette dernière notion, sans constituer la compétence première de l’exécutif, recouvre pour autant de nombreux champs de l’action régionale : économie, dont économie sociale et solidaire, vie associative, culture, sport, santé, insertion, jeunesse, emploi et formation professionnelle… Ainsi, comment, à travers les dispositifs que le Conseil Régional dispense, faire cohésion sociale et favoriser l’intégration des individus et leur participation à la vie sociale ? Eléments de réponse le 3 novembre prochain.

Partager : facebook twitter email
Le Prix régional des solidarités rurales 2019 est ouvert jusqu'au 30 juin !

En savoir plus