Motion | Pour la gare d’interconnexion de Vandières

03.07.2020

Motion | Pour la gare d’interconnexion de Vandières

Motion adoptée en Bureau le 03 juillet 2020

Le CESER Grand Est s’est toujours prononcé pour la gare d’interconnexion de Vandières, dans ses avis et contributions et regrette que des divergences territoriales entre collectivités de l’ex-région Lorraine prévalent sur l’intérêt général, régional et transfrontalier.

Il réaffirme que cet équipement favoriserait l’utilisation des transports en commun, vecteurs des nouveaux modes de déplacement à faible émission de gaz à effet de serre en créant une offre moderne et compétitive qui s’inscrirait dans le SRADDET Grand Est et contribuerait aux efforts à consentir pour atteindre les objectifs nationaux à l’horizon 2025.

Il y a aujourd’hui une nouvelle opportunité. Dans le cadre des futures orientations pour le réseau transeuropéen de transport (RTE-T), l’Union Européenne consulte les États membres en 2020 afin d’identifier les projets prioritaires qui relèveront d’un futur financement au Mécanisme pour l’Interconnexion en Europe (MIE) pour la période 2021-2027. Le CESER demande donc instamment au Conseil Régional de solliciter une inscription au RTE-T pour la gare d’interconnexion de Vandières qui entre pleinement dans les critères d’éligibilité prévus au projet de règlement UE COM (2018) 438 final du 6 juin 2018 établissant le mécanisme pour l’interconnexion en Europe et abrogeant les règlements (UE) n°1316/2013 et (UE) n° 283/2014.

Avis votés 2018 - 2023 - Équilibre des territoires - CESER Grand Est
03.07.2020

Partager : facebook twitter email
Colloque de la Foire de Châlons 2020

S'inscrire