La conjoncture dans le Grand Est vue par le CESER #16

01.12.2021

La conjoncture dans le Grand Est vue par le CESER #16

« Reprise soutenue de l’activité économique et de l’emploi, dans un contexte sous tension »

ÉDITO | Jean-Paul NOLLET – Président du groupe de travail spécialisé “Conjoncture régionale”

« Selon la Banque de France, les prévisions de croissance de PIB initialement annoncées, à 6,25% pourraient être révisée à la hausse de 0,4 point d’ici la fin de l’exercice 2021. Cela constituerait un record historique, jamais atteint depuis plusieurs décennies, après la baisse importante de l’exercice précédent (-7,9%).

Ce constat s’observe également dans le Grand Est, avec un regain rapide des exportations et des carnets de commande qui peuvent faire craindre une surchauffe de l’économie en raison des difficultés d’approvisionnement et de recrutement.

L’arrêt des mesures gouvernementales et la nouvelle menace de contagion du virus observée dans plusieurs pays européens pourraient mettre à mal cette embellie. »

Indicateur conjoncture synthétique

Le niveau des carnets de commande au plus haut : y a-t-il un risque d’inflation ? 

En mars 2020, la crise sanitaire et le confinement qui s’en est suivi ont brutalement fait chuter le niveau des carnets de commandes, dans des proportions similaires à la crise économique de 2008. Néanmoins, la reprise a été plus rapide qu’à la fin des années 2000 et ils sont désormais au plus haut de la décennie. A l’inverse, le niveau des stocks, jugé insuffisant est le plus bas jamais enregistré, notamment dans les secteurs des matériels de transports et des équipements électriques, électroniques et informatiques. Ces pénuries entraînent de nombreuses tensions et font craindre une « surchauffe économique ».

L’emploi passe au-dessus de son niveau d’avant crise

L’emploi, fortement impacté par le premier confinement de mars-avril 2020, a baissé jusque fin 2020. Au premier semestre 2021, la reprise a été extrêmement forte, lui permettant même de dépasser le niveau affiché fin 2019. En France métropolitaine, on compte près de 18,5 millions d’emplois salariés privés, 400 000 de plus rien que sur le premier semestre de l’année. Au niveau territorial, l’ensemble des zones d’emploi du Grand Est voit les effectifs salariés progresser sur un an. On retrouve les hausses les plus importantes dans des territoires en marge des grandes agglomérations (Vitry-le-François – Saint-Dizier, Sarrebourg, Epinal, Sélestat), tandis que les zones plus urbanisées enregistrent des augmentations de l’emploi plus mesurées mais toutefois dynamiques.

Tableau de bord Conjoncture #16 – novembre 2021

Diaporama Conjoncture #16 – novembre 2021

Autres publications - Conjoncture - CESER Grand Est
01.12.2021

Partager : facebook twitter email
Agora Défense

INSCRIPTION