Mobilité en zones rurales

07.12.2022

Mobilité en zones rurales

Rapport et avis adoptés le 7 déc. 2022

En région Grand Est les AOM locales (les communautés de communes ou leurs groupements) se sont emparées quasi unanimement de la compétence mobilités. Mais pour elles, la faculté inscrite dans la LOM de lever le versement mobilité et de créer un service de transport régulier reste conditionnée à la vitalité économique de leur territoire et à leur potentiel fiscal.

À moyen terme (horizon 2025), agir sur les trois axes détaillés dans l’avis (sur la démobilité, sur le bouquet de mobilités alternatives et sur la motilité des usagers) pourra améliorer la situation. Il en est de même d’une meilleure coopération au sein du binôme Région – AOM locales, sans oublier les autres acteurs de la mobilité, qu’ils soient publics (départements, communes, État) ou privés (entreprises, associations). Toutefois, pour le CESER Grand Est, la réponse aux besoins de mobilité en zones rurales ne pourra pas se résumer à une meilleure synergie entre les intervenants, ni éluder la question des moyens financiers.

Avis votés 2018 - 2023 - Équilibre des territoires - CESER Grand Est
07.12.2022

Partager : facebook twitter email
Le Palmarès 2022

en savoir plus